Plateformes mobiles : Symbian a-t-il un avenir ?

Lors du salon Mobility Business, j’ai pu discuter avec les représentants de Nokia France. Je voulais savoir, en tant que développeur pour mes clients, comment se présentait l’avenir des plateformes Nokia. Je n’ai pas été déçu.
D’abord, l’OS Symbian a encore un bon avenir malgré le récent mariage Nokia-Microsoft. Symbian sera maintenu et continuera a évoluer au moins jusqu’en 2016. Pour preuve, l’integration et l’ouverture des fonctionnalités liées au NFC : outre le paiement sans contact, le NFC permet l’appairage d’équipement de manière très simple (en évitant les fastidieux demande de recherche) et aussi l’initialisation du transfert d’informations entre 2 équipements : il suffit s’approcher les 2 équipements et le NFC (via l’OS et les applicatifs) fait le reste, demandant juste une validation a l’utilisateur.
Avec les dernieres mises a jour de Symbian, l’expérience utilisateur sur son interface a été renforcée pour éviter toute lenteur dans les manipulations et offrir de nombreux raccourcis. Le mariage OS-équipement a cet avantage.
Ensuite, en ce qui concerne le passage a Windows Phone, celui-ci se fera très progressivement (‘il ne gère pas encore le NFC…’).
Alors Nokia fera-t-il mentir les conférenciers d’aujourd’hui qui prédise un avenir a seulement 3,5 OS, j’ai nommé iOS, Android, Windows et BlackBerry (pour le 0,5 car il doit encore prouver ses capacités a rebondir) ?

Et vous qu’en pensez vous ?

Mickael HIVER

Mickael HIVER

Account Manager

Associé de Pentalog et Account Manager, Mickaël accompagne ses clients des Business Lines Industrie et Mobilité pour trouver la meilleure adéquation entre leur stratégie business et les offres de Pentalog. Impliqué, ouvert, ayant le sens de l’organisation et des priorités, Mickaël accompagne et conseille ses clients et prospects pour qu’ils puissent sereinement se recentrer sur leur cœur de métier.

Plus d'articles - Website

Oct 18, 2011 | Publié par dans Applications mobiles | 2 commentaires

Commentaires (2 réponses)

  1. jpl says:

    Je pense que Symbian est à oublier dés maintenant. Malgré une base encore importante (il y a encore beaucoup de mobiles sous Symbian en circulation) il ne peut que décroître et je ne pense pas qu’il y ait de rebond à attendre.
    Cet OS ne s’adresse ni au marché du haut de gamme (occupé par iOS, Android et WM), ni au bas de gamme en raison de sa complexité d’utilisation qui le rend difficile à maîtriser par le grand public. D’ailleurs Nokia s’en est rendu compte en prenant la décision de re-développer son propre OS mobile à destination de l’entrée de gamme, basé sur Linux (http://www.generation-nt.com/meltemi-nokia-os-mobile-entree-gamme-actualite-1263221.html)

  2. Merci pour ton avis Jean-Paul et pour le lien 😉
    Il est rassurant de voir que Nokia, malgré son partenariat avec Microsoft, continu d’investir dans le développement d’OS, et surtout, d’OS à base de Linux, ce qui devrait assurer une certaine interopérabilité applicative (enfin, j’espère).

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne va pas être publiée.